5 octobre 2022

Actions

Lettre ouverte à M. le Recteur et à M. le Président du Conseil Régional



Communiqué de presse SNES-FSU, SNEP-FSU, SNUEP-FSU

Lettre ouverte à M. le Recteur et à M. le Président du Conseil Régional

Energie : A quoi jouent le Rectorat et la Région ?

Les déclarations de Madame la Vice-Présidente en commission du CESER ainsi que dans la presse régionale concernant le fonctionnement des lycées dans les semaines et les mois à venir font plus que nous inquiéter.

Depuis des années, la FSU, interpelle la Région, en instance, en audience et par courrier sur la nécessité d’investir dans la rénovation des lycées dont la période de crise sanitaire a montré et montre toujours la nécessité de réparation ou remplacement de l’isolation ou du bâti. Force est de constater que les lycées ne sont pas pour la Région une priorité puisque très peu de choses ont été faites. La crise énergétique qui s’installe montre à quel point nous avons raison depuis le début sur les enjeux de la transition écologique également.

Nous vous interpellons donc, M. le Président, sur les investissements prévus dans les lycées de l’Académie d’Amiens, en matière de rénovation énergétique et environnementale ainsi que sur les moyens complémentaires prévus pour 2023 afin d’assurer la scolarisation des lycéens de l’académie dans des conditions normales.

De plus, nous sommes stupéfaits de la désinvolture des déclarations de Mme la Vice-Présidente quant à l’organisation des enseignements dans les lycées.

Faut-il rappeler que l’organisation de ces enseignements relève, non pas des compétences de la Région, mais de celles des membres des Conseils d’Administration des EPLE ?

Faut-il vous apprendre, qu’aujourd’hui, et cela a été amplifié par la Réforme du lycée du précédent Ministre de l’Education, la majorité des lycées de l’Académie sont ouverts le mercredi après-midi et que de nombreux cours s’y tiennent, en présence d’élèves ?

Faut-il vous rappeler que le mercredi est aussi le temps privilégié pour l’animation du sport scolaire et celui de la programmation de toutes les compétitions UNSS ? Ces activités sont largement plébiscitées en cette rentrée par nos élèves après deux années de crise sanitaire où les pratiques sportives ont été partiellement ou complètement empêchées. La FSU redit la nécessité d’encourager la participation de nos élèves à l’association sportive, seule garantie d’un accès équitable pour toutes et tous à ces formes de pratique scolaire d’entrainement et de compétition et demande que les cours du mercredi après-midi soient évités au maximum.

Le « report » des cours du samedi matin au mercredi après-midi est donc une proposition déconnectée de la vie des élèves, des personnels et des EPLE.

Faut-il vous rappeler également que la Région n’a pas la compétence pour décider du passage des cours en mode dégradé à savoir en distanciel ? Nous nous étonnons donc de ces prises de position et interpellons M. le Recteur sur ce point. Pour la FSU, les lycéens de l’académie doivent avoir le droit de disposer de conditions d’enseignement non dégradées, gage de leur réussite aux examens et pour leurs études futures.

Par ailleurs, en tant que représentants des personnels, nous nous indignons que la seule solution trouvée soit de reporter les dépenses sur les personnels et les familles (chauffage et électricité si le travail se fait en distanciel) : outre que cela est insupportable pour des fonctionnaires dont le point d’indice n’a été augmenté que de 3,5% alors que l’inflation s’annonce bientôt à 10, cela ne résout en rien le problème national de fourniture d’énergie puisque la multiplication des points de dépense énergétique est une aberration écologique.

Enfin, la FSU ne cédera pas au chantage qui commence à se faire entendre dans certains EPLE en ce qui concerne le volet pédagogique : chauffage contre annulation de projets pédagogiques ou projets pédagogiques contre baisse drastique du chauffage et même recommandation de ne pas ouvrir les fenêtres au mépris du protocole - socle en vigueur actuellement !

Ne doutant pas, Monsieur le Recteur, Monsieur le Président que l’Education est pour vous une priorité , nous attendons vos réponses à la hauteur des enjeux, réponses que nous ferons largement connaître.

Contacts :

SNES-FSU s3ami@snes.edu / SNEP-FSU 0688897136 / SNUEP-FSUsa.amiens@snuep.fr