29 février 2020

Actualités

Coronavirus - Fermetures d’établissements - MAJ 01/03/2020 - 19h

Suite à l’intervention du ministre de la santé ce jour (29/02/2020) à 14h40, les annonces suivantes ont été faites :

- Fermeture des établissements scolaires lundi pour Creil, Crépy en Valois, Vaumoise, Lagny le Sec et Lamorlaye.
Selon l’évolution des résultats des cas contacts, d’autres communes pourront être ajoutées.

Edit 29/02/2020 19h : Fermeture des établissements scolaires de Nogent sur Oise, Montataire et Villers Saint Paul.

Edit 01/03/2020 14h : Nous avons adressé un courrier au Préfet de l’Oise, à la Rectrice et au DASEN pour demander des éclairages, des prises de décisions au regard de la situation.

Edit 01/03/2020 19h : Fermeture des établissements scolaires de Lacroix Saint Ouen (y compris le LPO Charles de Gaulle Compiègne)

- Tous les rassemblements collectifs sont interdits dans l’Oise pour une durée indéterminée.

- Il est demandé aux habitants des communes citées de limiter leur déplacement et les rassemblements.

- Les personnels résidant dans l’une des 9 communes citées ne doivent pas rejoindre leur établissement demain.

- Les personnels n’exerçant pas et n’habitant pas dans ces 9 communes sont tenues d’être sur leur lieu de travail demain. Cependant, si vous habitez ou exercez dans des communes proches de ce « cluster » et que vous jugez qu’il y a un risque pour votre santé, alors vous avez la possibilité de faire valoir votre droit de retrait (risque du prélèvement de 1/30e si le droit de retrait n’est pas validé par le rectorat) ou vous rendre chez votre médecin pour obtenir un arrêt de maladie qui permettra de couvrir votre absence.
Le problème étant la situation administrative dans laquelle vous serez.

Précision de la FAQ reçue ce soir : Les professeurs peuvent-ils opposer un droit de retrait ?
Dans la mesure où le ministère de l’éducation nationale et de la jeunesse a adopté les mesures destinées à assurer la sécurité et préserver la santé de ses personnels en mettant en œuvre les prescriptions des autorités sanitaires, le droit de retrait ne devrait trouver à s’exercer que de manière exceptionnelle et après examen des situations au cas par cas.

Les informations ci-dessus seront actualisées au fur et à mesure des informations transmises officiellement par les autorités.