En décembre, nous avions assisté à un premier groupe de travail concernant les lignes directrices de gestion.

Nous avions alors découvert que le rectorat souhaitait modifier les zones de remplacement. Pour les disciplines du groupe 1, les zones seraient devenues départementales, et pour les disciplines du groupe 2, elles auraient été académiques !
Nous étions vivement intervenus en rappelant que la gestion des ressources humaines ne devait pas être soumise à des taux comptables de remplacement, sans penser à l’humain, sans penser aux contraintes pour les TZR de déplacements longs, fatigants...

Suite à nos interventions, le rectorat a fini par nous proposer la tenue d’un groupe de travail permettant de redéfinir le périmètre des zones de remplacement.

Ce groupe de travail s’est réuni le vendredi 14 février, en voici le compte rendu :

1) Basculement de disciplines du groupe 1 dans le groupe 2

Le rectorat nous a tout d’abord présenté un indicatif de « rendement » des TZR.
Dans l’académie d’Amiens, celui ci est de 77% contre 90% au niveau national.

Ils ont donc effectué un comparatif du nombre de TZR dans chaque discipline. Certaines disciplines du groupe 1 ont un nombre de TZR quasiment équivalent à d’autres disciplines faisant partie du groupe 2.

Afin d’améliorer l’indicatif et donc l’utilisation des TZR, le rectorat nous a indiqué que certaines disciplines actuellement dans le groupe 1 basculeraient dans le groupe 2.

Les disciplines concernées sont :
- Sciences Physiques
- Documentation
- Lettres Classiques
- Technologie
- Education Musicale
- Arts Plastiques
- Economie Gestion

Concrètement, les zones de remplacement de ces disciplines deviendront des zones départementales.

Les collègues concernés auront une mesure de carte scolaire.

Nos interventions ont néanmoins permis que pour les autres disciplines du groupe 1 rien ne soit modifié. Ainsi pour les lettres modernes, l’anglais, l’espagnol, l’histoire géographie, les mathématiques et les sciences de la vie et de la terre, les zones de remplacement restent infra départementales avec 3 zones par département.

Nous avons également obtenu que pour les disciplines actuelles du groupe 2 (philosophie, allemand, arabe, italien, japonais, portugais, russe, chinois, SES, biochimie, STMS, Economie Gestion et Hôtellerie), les zones ne soient pas modifiées et restent départementales.

La bataille envers le rectorat a été rude mais nous avons réussi à limiter les dégâts pour tous les TZR et éviter une trop forte dégradation pour tous.

2) Bonifications TZR

Nous avons ensuite évoqué les bonifications pour la stabilisation des TZR, bonifications qui sont trop faibles dans notre académie au regard des autres académies.

Nous souhaitons également que l’ancienneté en tant que TZR prise en compte pour les TZR des disciplines du groupe 2 (20 points par an + 20 points par tranche de 5 ans) le soit également pour les TZR des disciplines du groupe 1.
Le rectorat s’est engagé à étudier cette proposition pour le mouvement INTRA 2021.

Nous avons obtenu l’évolution du barème de la manière suivante :

De 1 à 2 ans : 40 points (sur un voeu COM) et 60 points (sur un voeu DPT)
De 3 à 5 ans : 70 points (sur un voeu COM) et 90 points (sur un voeu DPT)
Plus de 6 ans : 90 points (sur un voeu COM) et 100 points (sur un voeu DPT)

3) Préférences TZR

Pour tous les TZR, le nombre de préférence à faire pour la phase d’ajustement pourra être de 10 maximum au lieu de 5 actuellement (cela permettra de donner des indications plus précises au rectorat notamment pour les collègues qui seront sur des zones départementales).

Nous restons à votre disposition pour toutes vos questions.

Aurélie STROBBE
Responsable TZR du SNES-FSU Amiens