10 février 2012

Les sites de S2

Suppressions de postes : l’heure est à l’action !

- Samedi 11 février, à partir de 14h30, place Gambetta à Amiens :
GRANDE BRADERIE DE L’EDUCATION NATIONALE

- Mercredi 15 février : CDEN fictif à 15h à l’Hôtel des Feuillants, rue de la République à Amiens.
Des représentants d’établissements peuvent venir participer.

- Lundi 20 février, jour du CDEN, devant la Cité administrative d’Amiens, rue Jules Barni :
GREVE DEPARTEMENTALE inter-degré à l’appel des syndicats CGT Educ, FSU, FO, SE-UNSA, SGEN-CFDT, Sud Education et avec le soutien de la FCPE et RASSEMBLEMENT à partir de 9h00.

Réunis cette semaine en stage syndical SNES, une cinquantaine de participants, représentant la moitié des collèges et quelques lycées de la Somme, appellent l’ensemble des personnels à se mobiliser pour faire reculer l’Inspecteur d’académie sur les conditions de rentrée prévues pour 2012.
En effet, que ce soit dans le Secondaire, le Primaire ou chez les personnels administratifs, les suppressions de postes en masse ne feront qu’empirer des situations déjà difficiles dans les établissements, avec leurs cortèges de suppressions de postes, de classes, de compléments de services.

L’heure est à l’action, pas à l’attentisme.

Nous devons montrer la voie aux futurs dirigeants du pays : stop aux suppressions de postes, pour une autre politique éducative.

La FSU appelle à participer aux actions suivantes :

- Samedi 11 février, à partir de 14h30, place Gambetta à Amiens :
GRANDE BRADERIE DE L’EDUCATION NATIONALE

- Mercredi 15 février : CDEN fictif à 15h à l’Hôtel des Feuillants, rue de la République à Amiens.
Des représentants d’établissements peuvent venir participer.

- Lundi 20 février, jour du CDEN, devant la Cité administrative d’Amiens, rue Jules Barni :
GREVE DEPARTEMENTALE inter-degré à l’appel des syndicats CGT Educ, FSU, FO, SE-UNSA, SGEN-CFDT, Sud Education et avec le soutien de la FCPE et RASSEMBLEMENT à partir de 9h00.

Ces étapes collectives s’inscrivent dans un calendrier d’actions à ponctuer d’initiatives plus locales, dans les établissements.

Le Snes 80 appelle les collègues des CA à voter contre les DGH et à faire savoir par une motion que cela correspond à une condamnation des suppressions de moyens.
Le Snes 80 appelle aussi les collègues à refuser le maximum d’HSA. En effet, accompagnant les suppressions de postes, elles conduisent à des dizaines de compléments de service dans le département.

N’hésitez pas à nous faire part des situations dans votre établissement. Vous pouvez employer l’heure d’information syndicale pour discuter collectivement des actions à mener.

Le secrétariat départemental.