A l’appel du SNES-FSU et de l’ensemble des organisations syndicales du second degré, les personnels enseignants, d’éducation, de surveillance et d’orientation de l’Académie d’Amiens sont aujourd’hui majoritairement en grève (51 % à 11h).

C’est un signe clair de leur refus de la politique scolaire menée dans notre région, qui a considérablement dégradé les conditions d’enseignement et de travail, pour les élèves comme pour les personnels.

Les collègues du second degré ont ainsi exprimé clairement leurs revendications :

- pour un autre budget 2009 qui revienne sur les 13 500 suppressions de postes prévues et abandonne le recours systématique aux heures supplémentaires.

- pour le respect du paritarisme, c’est-à-dire de la transparence et de l’équité dans la gestion des affectations et des carrières, contre le développement de l’arbitraire ;

- pour une réelle revalorisation de leur métier et de leurs salaires ;

- pour l’abandon de la réforme des lycées et l’ouverture de véritable négociations sur une réforme qui respecte les disciplines, garantisse le maintien du bac comme examen national, anonyme, premier grade universitaire, permette la réussite de tous et l’élévation du niveau de qualification des jeunes.

Il appartient maintenant au ministre et à la nouvelle Rectrice de prendre la mesure de la mobilisation des collègues, et d’apporter rapidement des réponses à leurs demandes.

Si tel n’était pas le cas, le SNES-FSU proposerait, toujours dans l’unité, la poursuite de la mobilisation.