Le SNES-FSU appelle les collègues de lycées, en lien avec les S1, à se mobiliser :

- contre les suppressions de postes prévues au budget 2009 (- 13 500 enseignants)

- contre la dégradation des conditions de travail et la perte du pouvoir d’achat

- pour une autre réforme des lycées, qui ne se fasse pas sur la base de moins d’enseignements et moins d’enseignants, qui respecte les trois voies de formation (générale, technologique, professionnelle) et les enseignements disciplinaires, qui maintienne le bac comme examen national, anonyme, garantissant l’accès aux études supérieures.

Le « lycée modulaire » et sa charette de suppressions de postes, de formation, de séries, inquiète légitimement les lycéens et leurs familles, qui se mobilisent actuellement.

Le SNES appelle les collègues à prendre contact, dans tous les lycées, avec les lycéens et les parents d’élèves, et à faire, avec eux, dans l’unité, du 15 décembre une journée nationale d’action, sous la forme, par exemple, de « réveillons revendicatifs » dans la nuit du 15 au 16 décembre.

Il soutient les mobilisations actuelles, et envisagera les modalités de sa participation à la journée d’action du jeudi 18 à Amiens, dont il appelle d’ores et déjà au succès.