27 février 2010

Les catégories

Revalorisation acquise pour les enseignants contractuels

Les négociations sur la revalorisation des salaires des enseignants contractuels de l’académie d’Amiens, demandées depuis plusieurs mois par le Snes-fsu, ont débuté le vendredi 26 février.

Des acquis importants ont été obtenus, avec la prise en compte de l’ancienneté pour le calcul du salaire. Jusqu’à présent, les contractuels étaient rémunérés à l’indice 367 (soit 1 380 euros par mois), bloqué jusqu’à ce qu’ils passent en contrat à durée indéterminée (au bout de 6 ans de service continu) où leur salaire passait à l’indice 388 (1 450 euros par mois).

Désormais, cet indice 388 sera atteint dès 3 ans d’ancienneté de service continu, tandis que les contractuels en CDI passeront à l’indice 410 (1 540 euros par mois).

De même, la rémunération des contractuels conseillers d’orientation-psychologues, jusque là payés moins que les enseignants alors qu’ils ont tous une qualification d’au moins bac+5, est alignée sur celle des enseignants.

Au total, c’est près des deux tiers des contractuels de l’académie qui vont bénéficier d’augmentations de salaire immédiates supérieures à 5 %, tandis que les autres bénéficieront, lorsqu’ils auront l’ancienneté requise, de ces nouvelles dispositions.

De plus, le Rectorat s’est engagé à ouvrir une deuxième session de négociations qui concernera les contractuels en CDI afin que leur ancienneté au-delà des six ans nécessaires pour obtenir ce type de contrat soit prise en compte dans une grille salariale allant au-delà de l’indice 410.

Le SNES participera activement à cette nouvelle phase de négociations académiques, tout en continuant de porter, au niveau national des revendications pour ces personnels :

- pour un assouplissement des conditions d’attribution d’un CDI

- pour un véritable plan de titularisation