15 février 2008

Les sites de S2

Préparation de rentrée 2008 dans la Somme : Morne plaine

Monsieur l’Inspecteur d’Académie a réuni le CTPD « préparation de rentrée » le mardi 5 février. Une fois encore, la rentrée se fera sur des bases dégradées.

Comment évolue la dotation départementale ?

La dotation départementale des collèges connaît une hausse de 18 Heures. Les effectifs prévisionnels 2008 (19391 élèves) sont en baisse par rapport aux effectifs prévisionnels 2007 (19436 élèves) mais en hausse par rapport aux effectifs constatés à la rentrée 2007 (19305 élèves). Un poste pour 85 élèves de plus (96 au total si on ajoute les enfants qui seront aussi scolarisés en UPI), ce n’est pas le grand luxe. Cette dotation 2008 fait suite à une dotation 2007 particulièrement cinglante puisque l’IA précédent avait été sommé de rendre 283 HP et 232 HSA l’an passé.

Allons nous mieux fonctionner à la rentrée prochaine ?

Il y a peu de chance. Le H/E prévisionnel 2007 : 1.339 ; le H/E constaté en 2007 : 1.364 ; le H/E prévisionnel 2008 : 1.356. Il constitue un « indicateur faible » selon le nouvel Inspecteur d’Académie. Le H/E prévisionnel ne progresse que de 17 millièmes. Cela ne suffira pas à compenser l’hécatombe de l’an passé. 18 collèges perdent encore des moyens (dont beaucoup d’établissements situés en ZEP, même lorsqu’ils ne perdent pas d’élèves). L’arithmétique est de toute façon bien curieuse : le département gagne 85 élèves, on lui rend 1 ETP. Le collège du Ponthieu à Abbeville (-65 élèves en 3 ans) a perdu 94 heures d’enseignement sur la même période. Comprend qui veut, comprend qui peut !

Quelle est la part des HSA dans la dotation départementale ?

Monsieur l’Inspecteur d’Académie est prié de transformer 14 ETP en HSA. Ces HSA représentaient 7.22% de la DGH prévisionnelle 2006 ; 6.76% en 2007 ; 8.06% en 2008. C’est un pic, un cap, une péninsule. De fait, les retraits affichés sur les documents sont souvent sous-estimés : -29.5 heures à César Franck = -40 HP ; - 21 heures à Etouvie = -38HP… Si 18 collèges « seulement » perdent des heures d’enseignement, 26 doivent rendre des HP. Des collèges comme Domart, Conty, Longueau, Friville… gagnent des heures d’enseignement mais doivent rendre des heures-postes. Ubuesque !

De quelles marges de manœuvre l’IA dispose-t-il ?

Il nous a déclaré avoir tout utilisé. Et pourtant, les documents qu’il nous a fournis font apparaître qu’il dispose de 30470 heures à répartir. Il a réparti 29545 heures d’enseignement et dispose donc encore de 925 heures soit 51.3 ETP. En conservant les mêmes modalités de calcul, l’IA précédent avait conservé 900 heures lors de la préparation de rentrée 2007 soit 50 ETP.

La DGH constatée à la rentrée 2007 dans les établissements (29613 heures) est très supérieure à la DGH prévisionnelle 2007 (29320.5 heures). La différence (292.5 heures), plus élevée qu’en 2006 s’explique par les ajustements de rentrée et l’abrogation des décrets De Robien. L’IA avait gardé 900 heures, 292.5 ont été rendues aux établissements. Que sont devenues les autres ? Les services de l’IA ont répondu qu’elles étaient gagées pour satisfaire à un certain nombre de besoins : les UPI, les classes-relais, l’heure accordée à certains collègues effectuant un service sur trois établissements ou sur deux établissements situés dans des communes non limitrophes, les décharges IUFM, les décharges syndicales… Nous avons demandé un chiffrage précis de ces moyens pour déterminer la marge de manœuvre exacte de Monsieur l’Inspecteur d’Académie et savoir à quoi vont être destinées les 925 heures non réparties dans le cadre de la préparation de rentrée 2008.

Le stage départemental « Agir sur la DGH » du 26 février sera l’occasion de faire le point sur la situation des établissements et de mettre en place un plan d’action cohérent à l’échelle départementale. Nous invitons les S1 qui ne se sont pas inscrits à nous faire remonter par mail ou par courrier les difficultés auxquelles ils sont soumis.